Ce site fait usage de cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.
Je suis d’accord

La fin du microscope ? Le projet de pathologie numérique de l’hôpital AZ Sint-Jan, dont le SGL DaVinci est un composant central, a été récompensé par un Agoria e-Health Award

mercredi 21 juin 2017

En décidant de passer au numérique dans son département de pathologie, l’hôpital AZ Sint-Jan AV Brugge-Oostende s’est naturellement tourné vers la solution de pathologie numérique de Philips et vers le SGL DaVinci de MIPS.  Depuis, le projet innovant « Pathologie Numérique – La fin du microscope » a reçu l’Agoria e-Health Award dans la catégorie « meilleur projet d’innovation dans les services aux patients et dans leur responsabilisation ou en support de la pratique médicale ». C’est une reconnaissance majeure pour un projet et une équipe dont l’objectif est d’affirmer la contribution de la pathologie dans l’amélioration des soins apportés au patient.

Agoria_eHealth_Awards_Team_AZ_Sint-Jan_M

 

L’innovation au cœur de l’amélioration des soinsAgoria_eHealth_Awards_M_DeBlock

Agoria est la plus importante fédération sectorielle en Belgique, rassemblant 1700 entreprises et 275 000 collaborateurs de l’industrie technologique. Organisés chaque année, ses e-Health Awards récompensent les projets innovants d’e-santé visant à simplifier les processus administratifs et optimiser le workflow, avec l’objectif final d’améliorer la qualité des soins apportés aux patients.

En 2017, les e-Health Awards vivaient leur 7ème édition.  Lors de la cérémonie qui s’est tenue le 1 juin à Tervuren, en présence de la ministre belge de la santé Maggie De Block, l’hôpital AZ Sint-Jan a été désigné vainqueur dans la catégorie « meilleur projet d’innovation dans les services aux patients et dans leur responsabilisation ou en support de la pratique médicale ».

 

Un workflow plus sécurisé, une collaboration renforcée

En pathologie classique, le pathologiste examine des lames physiques via un microscope. Avec la pathologie numérique, les lames sont directement lues par un scanner haute-résolution. Le pathologiste peut ainsi visualiser les images obtenues sur écran. Dans notre SGL DaVinci, cette technologie innovante est totalement intégrée dans le workflow existant.

La solution de pathologie numérique de Philips et le SGL DaVinci ont conjointement apporté à l’hôpital AZ Sint-Jan une qualité et une précision d’image exceptionnelles, ainsi qu’une large gamme d’outils numériques pour le diagnostic. Les images peuvent être partagées en un seul clic, pour un avis d’expert ou être intégrées dans des modules de formation.

 « La pathologie numérique ouvre un vaste champ de possibilités, en ce qui concerne la consultation à distance et la collaboration, par exemple pour la mise en œuvre de plateformes digitales pour la centralisation des maladies rares ou l’interprétation numérique en immunohistochimie. Elle élimine les inconvénients liés à l’activité de pathologie, tels que l’inconfort provoqué par l’analyse des lames sur un microscope. Nous sommes plus tranquilles également car pour les patients, c’est davantage de sécurité, » explique le docteur Ivo Van den Berghe, directeur du laboratoire d’Anatomopathologie à l’hôpital AZ Sint-Jan, Campus Brugge.

 « Ce projet est le fruit d’un effort collectif mené par la direction de l’hôpital, le département informatique et les services techniques, MIPS et Philips ainsi que l’ensemble du service de pathologie. Nous sommes ainsi particulièrement fiers du trophée décerné par Agoria. Mais bien sûr, avec l’excellente qualité d’image, la traçabilité parfaite des lames et la disponibilité d’outils de diagnostic, le vainqueur au final est bien le patient lui-même. »

 

Une valeur pour la pathologieAgoria_eHealth_Awards_logo

 « Après avoir gagné un trophée similaire en 2013 avec Roche et l’hôpital Heilig Hart à Tienen, nous sommes particulièrement heureux que l’hôpital AZ Sint-Jan ait remporté un e-Health Award en 2017, » note Pieter De Smet, Directeur des solutions Anatomopathologie chez MIPS. « L’hôpital AZ Sint-Jan est le premier à intégrer complètement la pathologie numérique dans son workflow. Notre SGL DaVinci joue un rôle majeur dans cette transition, contribuant à préparer le futur du laboratoire. »

 « Cette reconnaissance est également une confirmation de notre engagement chez MIPS à créer de la valeur ajoutée dans le quotidien de nos clients. J’aimerais profiter de l’occasion qui m’est donnée de féliciter à la fois les équipes de l’hôpital AZ Sint-Jan et de Philips pour l’excellence de leur collaboration tout au long du projet. J’ai hâte d’accompagner nos autres clients, en Belgique et à l’étranger, sur la voie de la pathologie numérique pour une qualité de soin encore améliorée, » conclut Pieter De Smet. 

 

En savoir plus sur le projet de pathologie numérique à AZ Sint-Jan